Rechercher
  • Olivier GILLES

« Bien-être au travail » ou « être dans des conditions favorables pour travailler » ?

Dernière mise à jour : 16 avr. 2020


Un des premiers critères de satisfaction des individus dans leur travail est le « bien-être ». Quelle idée d’associer deux notions d’univers si différents !!!

Je m’explique …

Le travail , par essence, est contraignant, nécessite la coopération, oblige à des résultats, et de travailler avec des personnes qui ne sont pas choisis, qu’elles plaisent ou non, qui ont des intérêts personnels divergent.

Si le travail est vécu comme un lieu de souffrance pour un grand nombre de nos contemporains ...

Si le « bien-être », relève de la sphère privée, dans la pensée collective de notre société individualiste ; S’il renvoie à un désir de plaisir personnel et de douceurs tournés vers soi, qui ne gêne personne ;

Si encore le bien-être renvoie à l’idée d’un vivre ensemble sans heurt, où l’autre ne doit pas être une gêne.

Alors il y a conflit d’intérêt : Vouloir développer le bien-être pour mieux travailler en entreprise relève du leurre, au moins à moyen et long terme …

Alors, n’est-ce qu’une question de définition des termes ?

….


Posts récents

Voir tout