Rechercher
  • Olivier GILLES

Maintenir l'équilibre des « 3 huit » dans le Temps : la règle des « 3 T »

Mis à jour : il y a 7 jours


Introduction :

La règle des « 3 huit », inspirée de la tradition monastique mise en œuvre depuis plus de 15 siècles, nous l’avons vu, est une règle précieuse en temps de confinement pour pouvoir maintenir un équilibre de vie.

Elle est tout à fait recommandable en télétravail, comme une hygiène de vie au quotidien[3]. « 1- Huit heures pour prendre soin de soi : manger, dormir, faire de l’exercice physique, … 2- huit heures d’activités manuelles et intellectuelles, et 3- huit heures de temps de relations, avec les autres, de développement intérieur personnel, ou dans une démarche transcendante ou spirituelle.

Alors, comment maintenir dans le temps, cet équilibre de vie ? Nous proposons ici la règle des « 3 T » !

Les « 3T », partent de la nécessité, dans un espace clos - transposable à bien des égards à un espace confiné total ou partiel - de maintenir dans le temps : « Temps passé », « Temps présent », « Temps futur », (3T) l’équilibre des « 3 huit » Donnons ici quelques points de repère pour y parvenir.

L’équilibre du temps présent :1er « T »

Dans un monastère, la cloche, est une aide pour tenir le rythme du temps présent, au quotidien.

Tous les membres de la communauté solidaires, soumis aux mêmes exigences : ils sont une aide en cela.

Quel rapport avec le confinement, ou avec le télétravail : sans rythme rigoureux il apparait le risque de dispersion, de télescopage des activités professionnelles et personnelles, de distension des liens avec les collègues, de laisser-aller …

Qu'est-ce qui pourrait se substituer à la cloche dans nos vies quotidiennes ? Un réveil (moins poétique) sous forme de sonnerie de téléphone portable ? Quel va être notre métronome suffisamment structurant pour y parvenir ? Parce que la cloche pose un cadre, elle est exigeante. De ce fait elle rend libre pour assurer l’équilibre de vie dans le temps présent … pour permettre d’être créatif !

Pendant le confinement, les managers ont renforcé une certaine cohésion au sein des équipes, nécessaire pour garder le rythme et la motivation de chacun au quotidien. Des tensions ont pu apparaitre lorsque des membres d’une même équipes n’ont pas tous été dans la même situation : certains en télétravail, d’autre venant travailler sur site, d’autres encore en chômage partiel.

Pour les temps à venir il sera important de vérifier que la différence de « régime » entre les salariés ne soit pas source de tension et de sentiment d’injustice.


Le maintien de cet équilibre dans le temps futur : 2ème « T »

:

L’équilibre trouvé dans une journée est à prolonger dans le temps : comment le garder pour le temps futur ?

Par prise de recul et par anticipation ? Par planification ? Par agilité ? Un peu des quatre sûrement. Diverses techniques sont enseignées dans les formations à la gestion du temps : planning, Gantt, projection, ….

C'est bien plus d’agilité dont il faudra faire preuve dans des temps d’organisation inconnus, lorsqu’il n’y a pas de points de repères : à situations nouvelles, moyens nouveaux. C'est de créativité, qu’il faudra faire preuve, mais ce n’est pas de rien qu’il faut partir.

L’utilisation des lois des sciences sociales et la représentation schématique par triades développées par RM permettent de se préparer à l’avenir et d’anticiper certains des éléments à venir, y compris dans un environnement incertain[1], Ils développent les capacités de créativité.

Les habitants des monastères, quant à eux, sont moins fréquemment confrontés à ces problèmes d’anticipation puisque, pour une bonne part, leur vie est organisée et structurée quotidiennement de manière régulière : ils ne vont donc pas pouvoir beaucoup nous aider de ce point de vue-là.

L’enrichissement par l’expérience de l’équilibre de vie dans le temps passé : 3ème « T »

Enfin dans quelle mesure l’analyse des événements passés peut-elle permettre de garder dans le temps au quotidien et pour le futur un équilibre de vie, entre 1- le soin de soi, manger et dormir, 2- les activités (manuelles et intellectuelles), et 3- la relation aux autres, relation spirituelle et relation à soi ?

Ce 3ème temps, de retour sur le passé, est incontournable pour garder en mémoire sa propre histoire, les événements majeurs qui la caractérisent et la manière dont elle a été construite.

Si les événements à venir sont imprévisibles, si les activités et les organisations évoluent -certaines disparaissent, de nouvelles se créent- il est bien une chose qui reste invariante c'est l’histoire passée d’un individu.

Ne dit-on pas qu’on ne refait pas l’histoire ? On ne tourne pas la page pour changer de vie, on démarre un nouveau chapitre de vie, sans effacer les anciens. Refaire sa vie est un leurre, on ne repart jamais de rien. Notre vie est partie intégrante de ce qui fait l’individu et sur laquelle il n’est pas possible de revenir.

Il nous est proposé de relire le passé, pour se l’approprier, pour enraciner son histoire dans le temps, sans l’oublier ni l’effacer, pour développer ses capacités d’agir, d’ouverture aux autres, de prise soin et de récupération d’énergie.

L’entretien d’explicitation[2] permet cette relecture et met en lumière les capacités de créativité à dépasser des obstacles et à faire face aux imprévus. Il permet la mise en lumière des enjeux dans une situation vécue et la manière dont les décisions ont été prises.

Ainsi il est possible en analysant son histoire passée, de comprendre le sens des décisions prises, leur cohérence, et de donner des points de repère et des points d’appui pour les décisions à venir, quoiqu’il adviendra.

Les habitants d’un monastère, quant à eux, sont invités à la méditation[3], dont la finalité est de discerner le fil conducteur d’une vie, pour pouvoir mieux la diriger à l’avenir.

Conclusion :

La Règle des « 3 huit » a montré l’intérêt de maintenir l’équilibre entre les activités de soin, les activités manuelles et intellectuelles, et l’entretien des liens aux autres et à soi dans le temps présent;

Pour la mise en œuvre de la « règle des 3T » on apprend à maintenir cet équilibre dans le temps pour pouvoir garder le cap dans cette vie incertaine et inédite, à travers l’enrichissement et le développement des compétences du passé. Ce fut le cas dans la perspective du post confinement. C'est le cas aujourd'hui dans la perspective post Covid.

L’expérience des moines depuis 15 siècles est précieuse. Tout ce qui a été abordé dans le présent document a été testé par eux et a fait ses preuves : il serait dommage de ne pas s’en inspirer

[1] Voir Robert Michit : Schématisation par triades et Entretien d'Explicitation du Processus Décisionnel …: « Quand manager devient une sciences », édition MC2R : [2] Entretien d'Explicitation du Processus Décisionnel Robert Michit : « Quand manager devient une sciences » [3] Le développement de la méditation de nos jours est probablement lié à la prise de conscience d’une nécessité de se recentrer sur le sens donné à la vie et de retrouver l’énergie nécessaire.

[1] Rappel de la règle des « 3 huit » : division d’une journée de 24 heures en 3. Les 3 huit sont utilisés en entreprise pour permettre de travailler en continu 24 heures sur 24 : des équipes se succèdent toutes les 8 heures en continu, de manière à ne pas arrêter son activité. [2] Les 3T : Temps passé, Temps présent, Temps futur : Comment la règle des « 3 huit » a-t-elle été mise en œuvre dans le passé, comment est-elle mise en œuvre maintenant, comment pourrait-elle se mettre en œuvre dans le futur

Posts récents

Voir tout

Quel monde nous attend ... La règle des 3 X 8

Où allons-nous ? Quel monde nous attend ? ... Il ne s'agit pas d'être oiseau de mauvais augure, pessimiste mais réaliste autant que (cela est) possible. Tous les scénarios sont envisagés: "67 mill

D3GO - Olivier GILLES - olivier-gilles@d3go.fr - Tél. : +33 (0)6 87 26 96 50 
© 2020 by SYNTHESE ECA - Agence de Communication - 383, chemin de Craponoz - 38190 BERNIN - France - Tel.: +33 (0)6 03 11 38 79
www.synthese-eca.com
  • LinkedIn Olivier Gilles